DIY : faites vous-même vos recettes de mélanges d’épices !

Poivre, safran, noix de muscade, herbes séchées, … De nombreux épices sont ajoutés dans des recettes de cuisine faits-maisons. Ces épices ne servent non seulement pas à donner du goût et de l’arôme aux plats, mais ils apportent aussi des vertus sur la santé. Pour un goût plus prononcé, certains chefs utilisent même un mélange d’épices dans leur recette. Sachez aussi qu’il est possible de réaliser vos propres mélanges d’épices et d’assaisonnement pour apporter de la saveur à vos plats faits-maison. En voici quelques exemples :

Le ramazotti, la fameuse vinaigrette italienne

La vinaigrette italienne accompagne de nombreuses recettes de la région : pizza, pâte, salade, et même viande et poisson. Pour en fabriquer, vous avez besoin de vinaigre de vin blanc ou de balsamique, d’huile de table (de préférence de l’huile d’olive pour sa légèreté). La proportion pour une vinaigrette douce et savoureuse est de ¼ de vinaigre, contre ¾ d’huile. Pour aromatiser la vinaigrette de base, il vous faut aussi 2 cuillères à soupe de mélange d’épices. Ce dernier est essentiellement composé d’herbes séchées comme le basilic, la coriandre cumin, le persil séché, d’origan et de piments.

Il suffit de mélanger tous ces ingrédients pour obtenir la vinaigrette. Contenant uniquement des ingrédients purs, la vinaigrette italienne se conserve dans un bocal hermétique, dans un endroit frais et sec.

Un mélange d’herbes épicées pour la salade

Dans les épiceries fines ou les supermarchés, vous trouverez des mélanges d’herbes et d’épices pour assaisonner vos plats ou salade. Cependant, ils contiennent plus d’additifs, que d’herbes pures. Il est donc, préférable de réaliser votre propre assaisonnement, qui est d’ailleurs plus sain.

Pour se faire, vous avez juste besoin d’herbes et d’épices séchés de votre choix : feuille de persil, de coriandre, de thym, de poivre noir ou sauvage, de ciboulette, de piment de Cayenne, d’herbes de Provence, etc. Le séchage de ces ingrédients peut se faire sur un torchon ou sur une plaque de cuisine. Une fois séchés, réduisez-les ensemble, en poudre fine, dans un mixeur. Si vous ne possédez pas de mixeur, vous pouvez trancher tous les ingrédients finement, avant de les sécher.

Vous pouvez conserver le mélange d’épices dans un sachet refermable, ou l’incorporer dans une huile. Remuez le mélange pour obtenir une consistance homogène. Stockez-le au sec et à l’abri de la lumière.

Le cajun, un mélange d’épices créole

La spécificité de la cuisine créole est sa saveur piquante et prononcée. Il existe différents mélanges d’épices créoles, notamment le cajun. Ce mélange traditionnel au goût fort, convient à tous les plats : le riz, le ragoût, les grillades, la salade, les œufs, la viande, le poisson, et même les pommes de terre. Même s’il se vend sur le marché, vous pouvez préparer votre propre mélange cajun. Il est composé de grains de sel, de poudre d’ail et d’oignon, de poire noir moulu, de piment de Cayenne, d’origan, de thym séché, et de piment fort.

Pour un regard attrayant, ces ingrédients sont versés un à un dans un verre à vis sous forme de couches. Ils créent ainsi une couleur décorative au récipient.

Le Chai-Tea, le thé épicé à l’Indienne

Les épices pour concocter le thé à l’indienne proviennent de ce pays du Moyen-Orient. Le mélange se conserve dans un bocal hermétique, ou sachet refermable. D’autres personnes l’ajoutent directement avec leur sachet de thé pour réaliser une infusion. Ce thé aux épices ne sert pas uniquement à réchauffeur pendant l’hiver, mais il apporte également force et vitalité. Il est un brûleur de graisse efficace pour garder une fine silhouette.

Pour réaliser alors le mélange d’épices pour ce thé, il suffit de concasser les ingrédients suivants dans un mortier : bâton de cannelle, poudre de gingembre, noix de muscade, clou de girofle, poivre noir et rose, ainsi que les graines de cardamome.