Conseils pour servir le champagne dans les règles de l’art

Vin rouge

Publié le : 10 avril 20217 mins de lecture

Déboucher une bouteille de champagne sans perdre une partie de son contenu semble difficile. Mais il suffit de suivre quelques petites règles ! Voici en quelques étapes comment ouvrir une bouteille sans que le bouchon ne vole dans tous les sens et que le fameux liquide n’éclabousse tout le monde. Immersion dans l’univers de ce précieux breuvage et de l’art d’en faire bon usage !

Maîtriser l’art de déboucher une bouteille de champagne

Il est d’usage d’acheter du champagne pour célébrer un événement, une bonne nouvelle ou même pour se faire plaisir entre amis ou en amoureux. Mais encore faut-il savoir comment déboucher la bouteille. Pour y parvenir, il faut respecter trois étapes bien distinctes :

  1. Tout d’abord, retirez la feuille d’aluminium de la bouteille et détachez le fil de l’agrafe, c’est-à-dire le petit panier en fer situé au-dessus du bouchon. Il est important ici de fixer le bouchon avec votre pouce pour qu’il ne sorte pas directement de la bouteille. Sous l’agrafe du bouchon se trouve le muselet, où il est généralement possible d’identifier l’emblème du producteur.
  2. Tournez ensuite la bouteille. Le bouchon ne veut pas sortir tout de suite ? Tenez le fond de la bouteille dans votre main. Si vous êtes droitier, dans votre main droite. Si vous êtes gaucher, dans votre main gauche. Continuez à maintenir le bouchon fermement en place avec le pouce de votre autre main puis tordez soigneusement la bouteille, mais pas le bouchon.
  3. Laissez le bouchon glisser calmement hors de la bouteille. Après un petit tour, vous sentirez la pression augmenter. Si la pression est forte à l’ouverture de l’agrafe, il est important de bien fixer le bouchon. Il faut donc toujours bien le tenir. Laissez la pression augmenter lentement et laissez le bouchon glisser hors de la bouteille de manière contrôlée.

La technique pour sabrer le champagne

Sabrer le champagne est une technique qui trouve son origine au début du XIXe siècle, à l’époque de Napoléon Ier, qui aimait faire escale dans le champenois avec ses commandants en chef. Afin d’ouvrir rapidement les bouteille, les soldats ont simplement pris leurs sabres en main. Avec un sabre, le goulot de la bouteille est simplement coupé avec l’agrafe et le bouchon. Il est important pour le sabrage de bien refroidir le col de la bouteille, de trouver la couture et de la frapper avec le côté émoussé du sabre contre cet endroit. Cela demande un peu d’entraînement, mais c’est une façon spectaculaire et festive d’ouvrir une bouteille de champagne.

Respecter la température de service du champagne

La température idéale à laquelle le champagne doit être servi varie en fonction de la nature du breuvage. Un champagne brut doit être servi à 5 degrés. Un rosé peut être servi un peu plus chaud. Un millésime doit être servi entre 8 et 10 degrés Celsius pour que son parfum et sa saveur se développent mieux. Comme ce vin effervescent doit toujours être conservé au frais, au repos et à l’abri de la lumière, il existe deux façons de refroidir la bouteille à la température correcte :

  • placer la bouteille dans une glacière avec beaucoup d’eau glacée pendant 30 minutes ;
  • placer la bouteille dans le bas du réfrigérateur pendant 4 heures.

Vous pouvez également acheter du champagne et garder la bouteille dans le réfrigérateur avec du caviar dans l’éventualité d’une prochaine célébration.

Servir le champagne dans des verres adaptés

Les flûtes modernes sont légèrement plus larges en bas et plus étroites en haut. Ces verres ont l’avantage de permettre de bien absorber les saveurs, tout en empêchant l’acide carbonique de s’échapper rapidement. Pour un produit millésimé, il est assez courant de prendre un grand verre à vins rouges. Pour bien verser le liquide, tenez le verre à un angle de 45 degrés. Versez lentement. Cela empêchera le champagne de déborder du verre. Veillez à ce que les verres ne soient pas remplis à plus des deux tiers. Cela permet aux arômes dans le verre de se développer de manière optimale.

Déguster le champagne avec tous les sens en éveil

Le champagne est servi et peut enfin être dégusté avec, pourquoi pas, un bon risotto. Mais comment le déguster pour l’apprécier à sa juste valeur ? Faites appel à vos sens pour le découvrir. Voyez, entendez et sentez le avant de le déguster avec une première grande gorgée. Il peut être intéressant de suivre ces quelques étapes pour pleinement en profiter.

Observer la couleur

Prenez votre verre et regardez la couleur du champagne. Un brut frais est clair et présente un perlage fin. Vous découvrirez souvent de délicats reflets jaune paille ou dorés. La couleur des champagnes rosés ravit chacun en passant parfois du rose pâle au rose saumon. Les liquides millésimés ont parfois une couleur plus vive. Plus le perlage est fin, plus la qualité est élevée. L’intensité et la taille des bulles sont déterminées par la quantité de dioxyde de carbone. Comment les bulles se déplacent-elles dans le verre ? Dans un bon produit, les petites bulles éclatent à la surface du verre. Dans un champagne moins bon, elles éclatent avant d’atteindre la surface.

Sentir et savourer les arômes

Aussi variés que soient les champagnes, leurs arômes le sont aussi. Ils vont des saveurs fruitées subtiles aux délicates notes de pain grillé, en passant par les parfums floraux. Prenez le verre par le pied afin que le breuvage ne se réchauffe pas, pénétrez un peu avec le nez dans le verre et sentez brièvement. On peut distinguer différentes odeurs. Cela dépend de l’âge du champagne. Prenez une grande gorgée pour qu’elle mouille toute votre langue et que vous utilisiez toutes vos papilles gustatives.

Plan du site