La noix de muscade ? Votre allié autant pour le sucré que pour le salé !

La noix de muscade est une épice provenant en majeure partie de la région indo-malaisienne, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Sud-est asiatique. Ce produit convient pour la préparation de plats sucrés et salés. On l’utilise également pour ses propriétés antibactériennes. Ces vertus sont exploitées en aromathérapie. À travers cet article, découvrez les recettes où l’on peut retrouver cette noix ainsi que d’autres infos gastronomiques.

Idées de recettes contenant de la noix de muscade

De forme ovoïde, le fruit du muscadier sert à accommoder les soupes, les viandes, les cocktails… La noix de muscade se mélange avec du curry. Dans une recette de cuisine, on peut l’utiliser de diverses manières. Elle peut servir à sublimer des plats salés ou sucrés. Pour préparer cet ingrédient en cuisine, on peut l’utiliser en poudre ou raper. Ceux qui souhaitent conserver ses qualités gustatives devront la râper.

Cette épice a pour spécificité de pouvoir être utilisée dans des plats très variés. Elle fait même partie des ingrédients du Coca-Cola. Ce produit accompagne les recettes de gratin, les compotes, le pain d’épices, il relève la sangria et d’autres boissons comme le vin chaud et le thé. Pour pouvoir conserver pendant plusieurs années ce fruit à coque, il faut s’assurer de garder le bocal dans un lieu sec et frais, à l’ombre.

Selon les informations nutritionnelles, elle apporte à l’organisme des calories, protéines, glucides, lipides et de l’eau. Concernant les recettes de cuisine nécessitant cet ingrédient, citons : les bredeles alsaciens. Ces biscuits servent à être offerts aux proches à Noël. Faites plaisir à vos papilles en préparant une succulente quiche ou un savoureux gâteau moelleux. En réalisant un gâteau sans lactose, on bénéficie d’un ingrédient pouvant s’apparenter à un pain d’épices.

En ajoutant du jus de citron, ce dessert à la texture hyper moelleuse est un plat garantissant une mise en bouche exquise. À la recherche de recettes variées contenant de la noix de muscade, concocter un foie gras, la soupe au potiron, cannelloni ricotta épinard, quiche lorraine, lasagnes courgettes, galettes de pommes de terre, aubergines farcies, canard au vin chaud, velouté de betternut, blanquette de veau, flan aux tomates et au fromage de chèvre.

Effets secondaires que l’on peut ressentir en avalant la noix de muscade

La noix de muscade est une plante puissante qui effraie les physiothérapeutes. Son utilisation doit être réalisée avec précaution et modération. En effet, elle peut provoquer des effets secondaires si on en abuse. Ceux qui mangent 5 g risquent de souffrir de vomissements persistants, de nausées, d’hallucination ou de somnolence. Les effets hallucinogènes sont dus à la présence de phénylpropane, cette substance est toxique pour le foie.

Consommer trop de cette épice provoque aussi de puissants maux de tête, des délires et des vertiges. Ces effets psychotropes sont provoqués par une sédation intensive, entraînant le dysfonctionnement psychomoteur et le problème d’élocution dû à une intoxication du système nerveux central. Après 24 h, on peut constater d’autres effets secondaires comme la dilatation des pupilles, assèchement buccal, la tachycardie et l’angoisse. Ceux qui en abusent en consommant environ 20 g de cette épice risquent même de mourir.

Quand on mange la muscade par prescription, il faut toujours respecter la posologie. Les personnes qui suivent un traitement à base de psychotropes, ne doivent pas consommer ce produit. En médecine naturelle, le fruit du muscadier est utilisé en dose homéopathique pour soigner en interne certains problèmes de santé : coliques, gastrites, diarrhées, altération du microbiote, putrescence et fermentation intestinale, mauvaise haleine, digestion lente, nerveuse… En usage externe, il est utilisé pour soulager les maux de tête, les troubles rhumatismaux, l’eczéma et stimule l’appétit.

Cet antispasmodique est utilisé comme anti-inflammatoire en usage externe. Dans le domaine de l’aromathérapie, le muscadier permet de concevoir de 2 huiles essentielles le produit provenant du fruit et le macis provenant de l’enveloppe de l’arbre. L’huile bénéficie de propriété antiparasitaire, antalgique, antiseptique, analgésique, neurotonique, tonique, utérotonique, carminative…

Comment réaliser un gratin dauphinois ?

Le gratin dauphinois est une délicieuse recette, facile à réaliser. Il faut patienter 45 minutes avant de pouvoir le déguster. Pour réaliser ce plat, on a besoin de 10 minutes de préparation et 35 minutes de cuisson. Les ingrédients nécessaires pour ce mets sont : des pommes de terre, de la crème liquide, du lait, de l’ail, du beurre et de la noix de muscade.

On commence par éplucher les patates, puis on les taille en rondelles d’environ 3 mm d’épaisseur. On étale les rondelles sur un torchon propre pour simplifier le saupoudrage d’épices. Répartissez manuellement les ingrédients sur les tranches de plantes herbacées. Mettre le lait dans une casserole puis faire bouillir en y ajoutant une gousse d’ail épluchée et écrasez-le de manière grossière.

Après avoir réduit le feu, on verse les rondelles de pommes de terre, on couvre le récipient puis on fait cuire pendant 10 minutes. À la fin du délai, on ajoute la crème liquide et la noix de muscade râpée. Enlever le couvercle et laisser cuire pendant près de 15 minutes à feu doux tout en mélangeant de temps en temps afin d’empêcher la crème et les pommes de terre de coller à la casserole.

Mettre le gratin dauphinois dans un plat préalablement beurré puis napper de généreuses noisettes au beurre. On doit ensuite mettre le gratin au four pendant 10 minutes en veillant à le préchauffer puis en régulant le thermostat à 200°C. Le mets est près à être servi lorsqu’il a une magnifique couleur dorée.

Le gratin dauphinois se décline également en version “légumes”, avec du choux fleur par exemple, plus léger et digeste.

Comment préparer une délicieuse sauce béchamel ?

Pour préparer une sauce béchamel, on a besoin de beurre, farine, lait, poivre, sel et noix de muscade. Cette sauce nécessite 15 minutes de préparation. On commence la recette par faire fondre le beurre à feu doux. Une fois l’opération achevée, on ajoute la farine puis on les mélange afin d’amalgamer les ingrédients. L’astuce pour empêcher le roux de brûler est d’y ajouter de l’huile. Pendant quelques minutes, mélanger des ingrédients pour former un roux coloré.

On coupe le feu quand le mélange est doré. On laisse le mélange refroidir. Pendant ce temps, on fait bouillir le lait dans une casserole. On verse progressivement le lait sur le roux en mélangeant énergiquement la substance au fouet. Ce mouvement empêche les grumeaux de se former. On replace ensuite le récipient sur feu doux puis on mélange l’ensemble jusqu’à ce que l’on obtienne la bonne consistance. Assaisonnez ensuite la sauce béchamel en y ajoutant différentes épices.

Différents types de noix utiles pour sublimer un mets

Les noix sont des ingrédients culinaires considérés comme de véritables concentrés énergétiques. Les fruits du noyer sont de puissants antioxydants capables de soigner les maladies cardiovasculaires ainsi que certains cancers. L’avantage avec le macadamia, l’amande, les noisettes, la pistache, noix de pécan, de cajou, du Brésil est que ces fruits à coque sont consommés à travers le monde. Bien que ces aliments gras puissent provoquer des allergies chez certaines personnes, ils devraient s’intégrer dans l’alimentation parce qu’il s’agit d’un véritable atout pour la santé.

Ces plantes appartiennent à la famille des fruits à écale ou fruits à coques. Elles intègrent les fruits du noyer, les fruits secs akènes comme les noix de cajou et la noisette ; les gousses comme l’arachide, les cacahuètes ; les drupes comme la pistache, amande… Parmi les vertus sur la santé, ces fruits réduisent le risque de mortalité, améliorent la nutrition, diminuent les risques du cancer du pancréas. Ces produits culinaires riches en graisses renferment en réalité du bon gras capable de réduire le taux de cholestérol.