Comment faire des pickles de légumes ?

Publié le : 29 décembre 20209 mins de lecture

Le pickle est un condiment incontournable en Inde, en Grande-Bretagne, au Japon ainsi qu’en Belgique. Ce condiment de légumes est pratiqué dans plusieurs recettes de cuisine à travers le monde. Au Japon, on le nomme tsukemono, en Indonésie acar, chez les espagnols encurtidos alors qu’en Roumanie on le surnomme muraturi. Découvrez dans cet article les démarches à suivre pour préparer des légumes en bocal macéré dans du vinaigre.

Recettes de cuisine pour préparer des pickles

Pour réaliser des pickles de légumes faits maison, il faut 10 minutes de préparation, 5 minutes de cuisson et une journée de macération. Cette recette de cuisine est composée de divers éléments : des aromates (thyms, ails et lauriers), poivres, graines de fenouil, étoile de badiane, sucre, vinaigre, capsules de cardamome verte et de l’eau. La première étape consiste à réaliser la nage. Pour cela, on fait bouillir le vinaigre, l’eau et le sucre dans une casserole. On ajoute ensuite les aromates, les épices puis on fait cuire le mélange pendant une minute. Il est important de stériliser les pots en verre. Pour stériliser les bocaux où l’on va conserver les légumes pickles, on les met à la vapeur pendant 10 minutes. Après ces 2 étapes, on prépare les légumes.

Selon les ingrédients de son choix, on peut tailler en morceaux les concombres, carottes, radis roses ou blancs, fenouils, courgettes. Pour réaliser les pickles, il faut remplir les pots avec 2/3 de légumes. On verse dessus la nage bouillante. Il faut que la nage recouvre les morceaux de plantes potagères avant de fermer hermétiquement le contenant. Après l’avoir laissé refroidir, on stocke les bocaux frais pendant une journée. Ces condiments végétaux s’adaptent à différents mets : salade fraîche, sandwiches veggie et omelette aux herbes. Ce délice végan est composé de légumes marinés dans un mélange bouillant de sucre, de vinaigre, de sel et parfois d’eau. Lorsque l’on doit ajouter ces condiments dans un plat, il faudra égoutter les légumes saveurs aigre-doux avant de les consommer directement ou les verser dans d’autres mets. L’avantage de ces ingrédients est qu’ils font partie des indispensables d’une street-food, certains chefs étoilés utilisent des pickles concombre, radis, graines de moutarde pour préparer leurs plats.

À consulter aussi : Marinade de concombres à l'aneth

Différentes recettes à base de chou-fleur

Pour préparer un velouté de chou-fleur, on a besoin de réunir certains ingrédients : chou-fleur, chou romanesco, chou jaune et chaud violé, de la crème, de l’huile d’olive et du sel. On commence par cuire le légume puis on le blanchit en l’immergeant dans une eau bouillante salée. On mélange ensuite la plante crucifère avec une crème et le jus de cuisson. On la réserve au chaud. La suite de l’opération se fait en taillant les choux de diverses couleurs avec une râpe à fromage. Après avoir mélangé toutes les variétés de choux de couleur dans un bol, on assaisonne l’ensemble avec de l’huile d’olive et du sel. Le dressage de ce velouté avec des condiments colorés se fait en plaçant les mélanges de choux autour des bordures d’un emporte-pièce. Il ne reste plus qu’à verser au centre le bouillon.

Le chou-fleur sauce blanche est une recette de cuisine facile à réaliser. Avant de le déguster, il faut prévoir 10 minutes de préparation et 20 minutes de cuisson. Ce gratin de chou-fleur s’accompagne d’une sauce blanche aussi légère que la béchamel. Pour préparer ce mets, on a besoin de l’élément de base, le chou-fleur. La sauce est composée de beurre, farine, jus de cuisson de légumes, de la crème fraîche épaisse, de l’emmental râpé, du sel et du poivre. On commence dans un premier temps à faire cuire le chou. On prépare ensuite la sauce en faisant fondre le beurre, on ajoute la farine puis on le mélange jusqu’à avoir une pâte. On ajoute petit à petit du jus de citron afin d’avoir une pâte plus épaisse. L’astuce pour augmenter de volume la pâte est d’ajouter du jus de cuisson. On termine la préparation en versant la crème fraîche puis en assaisonnant l’ensemble.

Utiliser le vinaigre de cidre en cuisine

Les thés glacés vendus dans le commerce sont souvent trop sucrés. Il est recommandé de consommer des thés glacés faits maison. Lorsque l’on prépare cette boisson naturelle, on peut y ajouter du vinaigre de cidre. Cette substance liquide présente de nombreux avantages. Elle règle le transit intestinal et soulage les gaz intestinaux. Ce type de vinaigre accorde des vertus amincissantes. Certains spécialistes en santé recommandent une consommation journalière du vinaigre de cidre. Ce liquide possède des vertus insoupçonnées pour le bien-être et la santé. La consommation de ce vinaigre garantit une bonne digestion. Cet assaisonnement naturel peut s’avérer être une solution chez ceux qui ressentent des maux de ventre fréquents provoqués par une mauvaise digestion de certains aliments.

Cet antibiotique naturel est aussi un puissant antibactérien. Les personnes qui souffrent de diarrhée devront boire du vinaigre de cidre mélangé dans un verre d’eau. Ce liquide est considéré comme étant un allié efficace contre le ronflement, l’élimination des graisses, des pellicules, et même la mauvaise haleine. Certes, ce produit culinaire peut servir pour préparer une vinaigrette. Toutefois, ce joyau naturel bénéficie d’une acidité raffinée et de notes subtiles qui en font un condiment de luxe. On peut les utiliser pour laver, détoxifier, revigorer, conserver les couleurs des salades et des légumes.

Comment utiliser à bon escient des graines de moutarde ?

Ajouter un peu de piquant dans une sauce ou une salade verte grâce à l’utilisation de moutarde. Il existe plusieurs recettes de cuisine pouvant être rehaussé par cette épice. L’une d’entre elles est le gratin de chou-fleur. Pour satisfaire les papilles des gourmets, on peut également préparer une recette végétarienne à base de graines de moutarde. Son nom ? Curry d’épinard aux pois chiches. L’ajout de crème de coco rend ce plat plus succulent. Si vous appréciez le goût de la moutarde de table, faites plaisir aux convives en leur servant des chaussons au chou chinois et aux carottes. Haricots verts à l’indienne, asperges et œuf poché, tartare sur lit de pommes de terre sont autant de recettes qui peuvent s’accompagner du condiment. Pour libérer leur arôme, il est recommandé de mélanger dans de l’eau les graines écrasées ou moulues. En botanique, on distingue 3 catégories de moutarde : noire, blanche et brune. La moutarde noire est la plus utilisée en cuisine.

Réussir une soupe de carottes

Les potages de carottes peuvent se décliner en plusieurs variantes : soupe de carottes au curry ou soupe de carottes express. Quelle que soit la recette de cuisine que l’on prépare, la durée de la préparation est d’environ 30 minutes. Pour concocter une soupe de carottes express, on a besoin de pommes de terre, carottes, oignons, huile d’olive, bouillon de volaille, cumin en poudre et persil. Il est possible d’ajouter du beurre ou de la crème fraîche pour apporter plus de goût au potage. Pour ce qui est de la soupe de carottes au curry, cette entrée inclut plusieurs ingrédients dont les carottes, oignons, bouillon de légumes ou de l’eau, du poivre, du curry en poudre. L’avantage avec cette recette est qu’elle convient lors d’un régime. En effet, la soupe moulinée est peu calorique. Le curry est un assaisonnement indien qui ajoute plus de saveur à la préparation. Pour bénéficier d’une recette savoureuse, les apprentis cuisiniers peuvent réaliser la recette de velouté de carottes, safran et lait de coco. Selon les goûts du cuisinier, on peut ajouter du gingembre ou de la cannelle au pot-au-feu.

Plan du site