Pourquoi la cuisine italienne a-t-elle de plus en plus de succès ?

La gastronomie transalpine fait partie des cuisines très appréciées dans le monde. Ce succès est dû en grande partie par la variété et la qualité des plats italiens comme la pizza, les pâtes, le risotto, le tiramisu, les focaccia… Le secret du succès de la recette cuisine italienne ne se limite pas à ces quelques recettes. Décryptages des clés du succès à travers ce guide.

Une cuisine italienne universelle

Le succès phénoménal de la cuisine de la Botte est tel que l’on peut trouver des restaurants italiens dans différents pays à travers le monde. Les Italiens qui ont émigré à travers les pays européens, en Australie ou en Amérique du Nord, ont exporté leur spécialité gastronomique. À la différence des restaurants français qui privilégient la haute de gamme, ceux qui sont spécialisés de la gastronomie italienne proposent des menus plus accessibles. Les fins gourmets peuvent trouver leur bonheur en dégustant plusieurs recettes sucrées ou salées de la gastronomie toscane.

Le succès de cette cuisine est dû au fait que l’on peut même découvrir des restaurants proposant des repas italiens au cours d’un séjour dans des lieux improbables. La maîtrise de vraies recettes italiennes se transmet de génération en génération. Les secrets des recettes typiques à l’Italie comme la panna cotta sont jalousement conservés de mère en fille. En parlant de famille, la gastronomie italienne reflète la culture du pays : réunion familiale, convivialité, famille nombreuse et réunion autour d’une grande table.

Ces cuisines importées à travers le monde se retrouvent dans plusieurs livres de recettes puisque certainnes spécialités devenues tendance sont à la fois nutritives, simples à préparer et économiques. En plus d’une explosion de saveur, les gastronomes ont l’embarras du choix des mets. En effet, les régions italiennes possèdent chacune une spécialité et des traditions culinaires. La liste des plats est longue : Carpaccio de Venise, Pencetta affumicata originaire de Trente, l’Agnolotti de Piémont, le Risotto de Milan, le Limoncello de Naples…

Gastronomie italienne, des recettes qui conviennent à plusieurs palais

Les cuisiniers italiens qui travaillent dans des trattorias et des pizzerias préparent des menus authentiques. Les petits et grands gourmets sont friands des recettes exotiques comme la mozzarella, le spaghetti sauce bolognaise et la pizza. Certainnes spécialités Toscanes sont des recettes exigeant peu d’investissement en matière d’achat de matières premières. Ainsi, les aficionados de cette cuisine pourront se régaler moyennant un petit budget. Les veggies peuvent aussi trouver leur bonheur en se rendant dans des restaurants italiens. Les végétariens peuvent se régaler en consommant des boulettes de légumes et de la penne tomate-basilic.

De plus, les recettes italiennes sont connues pour la cuisine de la mama. Cette dernière jouit d’une image conviviale, attractive et populaire. Les festins riches en saveurs sont simples à réaliser. La pizza par exemple convient à tous les âges. Que l’on mange au restaurant ou chez soi, ces mets peuvent se manger facilement avec les doigts. La particularité des recettes transalpines est qu’elles appartiennent à la cuisine méditerranéenne. Ces menus sont appréciés pour leurs bienfaits pour la santé. La spécificité de ces plats est leurs ingrédients riches en fruits et légumes.

Influence mondiale de la cuisine italienne

Bien que la gastronomie française s’impose à l’étranger, la cuisine italienne est considérée comme un adversaire de taille aux plats français. Cette gastronomie attire les gourmets par sa simplicité, sa popularité et ses saveurs méditerranéennes. De tels atouts ont permis à cette cuisine de s’imposer également à travers de nombreux pays. Selon le résultat d’un sondage, près de 14 milliards d’assiettes de spaghettis, raviolis, penne et autres fusilis sont consommés tous les ans à travers la planète.

Les spaghettis sont considérés comme la recette la plus connue sur terre. Ces recettes sont souvent dénaturées, les Italiens sont surpris de la présence de crèmes dans différentes recettes originaires du pays de l’art. Les pâtes, fromage, les bruschetta et la pancetta font partie des recettes italiennes souvent cuisinées aux 4 coins du globe. La culture italienne a fortement influencé le Canada et les États-Unis. On peut citer comme exemple de cette influence la présence des quartiers Little Italie à New York et à Toronto. L’apparition des quartiers fortement inspirés par cette culture est due à l’émigration qui a permis d’exporter différents plats comme le jambon de Parme, gnocci, focaccia ainsi que d’autres traditions culinaires.

Ces quartiers possèdent également des épiceries vendant spécialement des ingrédients du pays de l’amour. On peut s’y procurer du presto, du gorgonzola, du mascarpone ainsi que divers aliments permettant aux cuisiniers de préparer des plats atypiques. Un événement annuel est aussi organisé dans les fameux quartiers italiens. Durant ce jour, le festival de rue est considéré comme une ode à la cuisine ainsi qu’aux cultures italiennes. Les restaurants et la cuisine d’Amérique du Nord sont influencés en grande partie par la gastronomie italienne. Ces derniers ont réussi à s’approprier les préparatifs des lasagnes, pâte pizza…

Cuisine italienne : réaliser des recettes tendances et simples

Le succès fulgurant de la cuisine italienne peut s’expliquer par l’utilisation de produits naturels, simples au goût inimitable. Dans plusieurs antipasti (entrées) on retrouve souvent de l’huile d’olive, de la charcuterie et du fromage. Ces produits rendent exquis et faciles à cuisiner italien. Pour préparer de la pizza napolitaine et de la pasta traditionnelle, on utilise comme ingrédients de base de l’ail, du basilic, des tomates cerises, des champignons et des câpres. La cuisine de la Botte est une cuisine méditerranéenne succulente, appréciée pour ses vertus sur la santé.

Un menu traditionnel compte 4 plats. Les convives commencent leur repas avec les antipasti. L’entrée peut être composée d’un mélange de crevettes et d’éperlans frit (Fritot Misto di Mare), de l’antipasti de légumes, de la Pittule du Salento… Ensuite, on sert le primi, il s’agit régulièrement de pâtes, du risotto ou de la polenta. La suite du menu est le secondi qui est généralement composé de poissons ou de viande accompagnée de diverses garnitures : salade de légumes, de tomates… On termine en dégustant les dolci ou desserts. Il est possible d’accompagner les repas avec une grappa ou un bon vin italien.

Particularité de la gastronomie italienne, des mets célébrés

Pour préparer de l’antipasti, on a besoin de nombreux ingrédients basiques : les tomates, agrumes, basilic ainsi que d’autres légumes du soleil. Si les épices et l’oignon sont des ingrédients utilisés dans de nombreuses recettes italiennes, ces plats contiennent souvent peu de sel. La gastronomie transalpine utilise régulièrement des produits de mer contenant des minéraux et des protéines en grande quantité. Ces spécialités exotiques contiennent de l’huile olive riche en acides gras, des produits laitiers tels que la burrata et la mozzarella, des noix, des céréales, des légumineuses riches en acides aminés et protéines… En guise de dessert, on peut terminer le repas avec de la panna cotta, du panettone, du tiramisu…

La popularité de cette cuisine à travers le monde se traduit par la célébration de la première Semaine de la Cuisine italienne qui a lieu dans plus de 100 pays. Ainsi, durant cette fête on assiste à l’engouement de cette gastronomie en Tunisie, en France, en Algérie et aux États-Unis. L’objectif consiste à faire découvrir les traditions culinaires, valoriser les plats, renforcer la collaboration de l’Italie envers les pays. Pendant cette manifestation culinaire, les chefs cuisiniers italiens travaillant à l’étranger, les ambassades ainsi que les élèves des écoles de cuisine diffusent la culture italienne.