Comment utiliser le curcuma en cuisine ?

Certains cuisiniers utilisent le curcuma comme colorant naturel. Il est recommandé de manipuler le safran des Indes avec beaucoup de précautions. Ce produit culinaire aromatise et colore les vinaigrettes, les sauces, les pâtes, le riz, les pommes de terre et la mayonnaise. Quelles sont les manières d’utiliser cette épice en cuisine ? Découvrez à travers ce guide des recettes utilisant cette plante, des informations sur ses propriétés, ses vertus et bien d’autres renseignements complémentaires.

Comment intégrer le curcuma en cuisine ?

L’avantage avec l’épice originaire d’Inde est qu’il possède un goût discret lui permettant de l’intégrer dans plusieurs recettes. Consommé seul, la plante n’a pas beaucoup d’intérêt gustatif. Il est ainsi recommandé de l’associer à d’autres ingrédients comme le gingembre. Pour utiliser rapidement et facilement ce produit culinaire, on peut le mettre dans les sauces vinaigrette. Il suffit d’ajouter un peu de cet aromate pour obtenir une sauce savoureuse et jolie grâce à sa couleur safran.

On peut également s’en servir pour la cuisson du riz. L’objectif de ce mélange est d’apporter un bel effet que l’on obtient par l’intermédiaire du pouvoir colorant naturel de la plante. La substance aromatique peut aussi rehausser des sauces onctueuses. En l’intégrant dans certaines recettes, on obtient des sauces soyeuses et remarquables. Il s’agit d’un précieux allié pour sublimer une sauce pour l’apéritif, une préparation culinaire pour accompagner un barbecue, des grillades ou déglacer une viande pendant sa cuisson.

Pour l’utiliser dans la préparation de grillade de viande blanche, il vaut mieux l’ajouter à la fin de la cuisson d’un filet ou côtes de porc, grillades de dinde… On peut également l’ajouter pour donner plus de goût à une recette de cuisine à base de poisson. On peut de ce fait utiliser le produit à la fin de la cuisson. Pour réaliser de savoureux cakes salés, il suffit d’ajouter une pincée du produit dans l’appareil à cake avant de le faire cuire. Ce geste permet de concocter des gâteaux dorés magnifiques et appétissants.

Propriétés du curcuma

Originaire du Sri Lanka, de l’Inde, du Myanmar et du Bangladesh, le curcuma Longa est une plante médicinale capable de purifier l’organisme. Cette plante est souvent utilisée en médecine ayurvédique et dans la médecine traditionnelle chinoise afin de protéger les organes digestifs, foie, intestin, estomac, pancréas et reins. Depuis plus de 4000 ans, on utilise les propriétés thérapeutiques de cette plante pour stimuler la digestion.

Plusieurs études ont révélé que la plante apporte à l’organisme des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Avant d’être vendue, l’épice est transformée en un produit riche en amidon. La plante renferme des curcuminoïdes. Cette substance est un puissant colorant naturel. La grande herbe vivace contient également 2 à 4 % d’huile essentielle. On distingue 50 à 60 % de curcumine dans un rhizome. En se procurant une racine d’excellente qualité, on dispose d’un produit renfermant 60 à 95 % de curcumine.

Le curcuma moulu représente une source de fer. Ce minéral transporte de l’oxygène et transforme les globules rouges. Avec le curcuma, l’organisme bénéficie d’un coup de pouce dans la fabrication de nouvelles cellules, neurotransmetteurs et hormones. L’absorption du fer chez les végétaux est mieux favorisée quand il est consommé avec d’autres nutriments comme la vitamine C. L’ingrédient moulu représente aussi une source de manganèse. Ce cofacteur d’enzymes simplifie les processus métaboliques. L’absorption de ce métal grisâtre permet à l’organisme de participer à la prévention des dommages provoqués par les radicaux libres.

Les bienfaits du curcuma ?

La curcumine est un principe actif présent dans l’épice. Ce puissant antioxydant est capable d’annihiler les toxines, cicatriser et drainer le foie, l’estomac et les intestins. Ceux qui en consomment bénéficient d’une plante améliorant le système digestif ainsi que la flore intestinale. Les vertus de la plante représentent un dépuratif sanguin puissant. Il est très efficace pour réduire les excès de cholestérol, soigner le diabète et optimiser un régime sain.

Les bienfaits du curcuma sont multiples. La curcumine soigne les maladies inflammatoires. La plante soigne l’arthrite, l’arthrose, les tendinites… Elle dispose de vertus préventives contre le cancer. Il est aussi connu pour ses bienfaits purificateurs et régénérants. Un curcuma riche en curcumine bénéficie de plus d’effets anti-inflammatoires. Pour augmenter le pouvoir d’absorption au niveau de l’intestin, il est recommandé de l’accompagner avec du gingembre ou du fenugrec.

Selon une étude, il est possible de guérir totalement des inflammations intestinales et ulcères d’estomac chronique. Il faudra dans ce cas consommer quotidiennement 2 à 3 g de l’épice pendant 2 mois. On constate qu’il y a moins de personnes souffrant de cancer dans les pays qui consomment du curcuma tous les jours par rapport aux pays occidentaux. En Inde par exemple, il y a beaucoup moins de personnes atteintes du cancer du poumon, du côlon, du sein et de l’estomac.

Pour guérir des ulcères, cancers et inflammations chroniques, le safran des Indes est utilisé à très haute dose dans des centres de soins canadiens et américains. On les associe avec d’autres plantes médicinales et épices. En plus de prévenir les virus, les maladies et bactéries, la plante renforce énormément le système immunitaire. Précisons que les recherches sur les effets bénéfiques de la maladie d’Alzheimer n’ont pas été concluantes.

Comment utiliser le poivre noir pipérine en cuisine ?

Le poivre noir possède des vertus internes et externes. Parmi ses propriétés médicinales internes, le piper nigrum est une épice capable de stimuler la digestion. En tant qu’alcaloïde, l’antiacide favorise la salivation tout en protégeant les dents. Il s’agit également d’antidépresseurs. En effet, la pipérine contenue dans cet ingrédient aromatisé stimule la production d’endorphines. Quant à son utilisation externe, ce produit apporte de nombreux bienfaits : fébrifuge, anti-inflammatoires, affections cutanées et antibactériennes. L’avantage du poivre noir pipérine est qu’il s’agit de l’ingrédient le plus utilisé en cuisine.

En le mettant dans un mets, il libère un goût légèrement piquant ainsi qu’un arôme puissant. En accompagnant les plats, on ressent une chaleur dans la bouche ainsi qu’une note de fraîcheur agréable. Cet ingrédient peut sublimer des viandes rouges, du chocolat, des poissons gras ou des fruits. Côté recettes exotiques, on en a besoin pour accomplir une recette de coulis de poivron vert, patates douces et chantilly, blanquette de poulet, magrets de canard, soupe de carottes, gnocchi de semoule, magrets séchés, roulés de jambon …

Qu’est-ce que la médecine ayurvédique ?

Créé il y a environ cinq millions d’années en Inde, l’ayurvéda signifie la science de la vie. Ce système thérapeutique holistique traite le corps et l’esprit. Il s’agit d’un équilibre nécessaire dans la quête du bonheur et de la santé. L’objectif de la médecine ayurvédique est de nettoyer l’organisme et les maladies. Pour cela, les praticiens soignent leurs patients en s’assurant l’harmonie de l’organisme. Les principaux ingrédients de cette médecine sont le régime et la nourriture. Pour soigner, les praticiens prescrivent des plantes, des herbes, des huiles, des épices et diverses substances naturelles.

Quand on évoque la médecine ayurvédique, on parle au sens large de la santé du corps, de l’esprit et de l’hygiène de vie. Cette pratique fait partie des médecines traditionnelles les plus anciennes et les plus connues. Son rôle est de définir le Prakuti des gens. Ce terme désigne la constitution individuelle et le principe régissant le métabolisme. Le traitement naturel analyse les particularités physiques, les dysfonctionnements et les maladies qui peuvent infecter les gens. D’après cette science des humeurs, l’homme se caractérise par le mélange de 3 principales humeurs à savoir : Pitta (la bile), Vata (le vent) et Kapha (le flegme).