Comment remplacer le sucre raffiné dans ses recettes ?

Publié le : 29 novembre 20199 mins de lecture

Si vous aimez les sucreries, il existe une solution pour savourer de succulentes pâtisseries sans craindre l’abondance de calories et les inconvénients apportés par l’ingestion de sucre pour la santé. Pour préparer des desserts et autres mets sucrés, il existe des solutions pour remplacer cette substance alimentaire provenant de la canne à sucre ou des betteraves. Les produits pouvant remplacer le sucre permettent de réaliser diverses recettes : pâte à crêpe, cake, biscuit…

Des alternatifs au sucre raffiné

On peut utiliser du sucre produit par de la noix de coco pour remplacer le sucre blanc. L’avantage avec cette douceur est qu’en plus d’être économiques et savoureuses, les noix de coco contiennent peu de glucides. Cette solution riche en minéraux et en vitamines peut servir pour la réalisation de nombreux desserts. En tant qu’édulcorant, il est recommandé de ne pas en abuser. On peut par exemple utiliser 100 g de sucre de coco au lieu de 85 g de sucre raffiné pour faire des cookies.

Il est aussi possible de choisir comme substitut, un édulcorant naturel provenant du bouleau. Cette dernière présente plusieurs atouts tels qu’un goût rafraîchissant, un faible indice glycémique et une excellente qualité gustative. Cet ingrédient possède une faible quantité de calories. On peut s’en servir pour donner plus de douceur à la panna cotta, la confiture, au riz au lait, la compote, au chocolat, à des entremets vanille-framboise et abricot-romarin…

Les morceaux de fruits, le coulis ou la compote peuvent servir d’ingrédients pour remplacer le sucre raffiné. Privilégier des agrumes, le kiwi ou les fruits rouges, pour consommer des recettes moins riches en édulcorant. En jouant avec les ingrédients, il est possible de surprendre les papilles gustatives en ajoutant de l’originalité dans les mets. Cette technique convient pour des biscuits, des gâteaux et des tartes.

Le miel est un ingrédient doux, excellent pour la santé grâce à la présence de minéraux, vitamines et antioxydants. Le nectar contient toutefois une forte concentration de glucides et son goût prononcé peut déplaire à certaines personnes. La texture liquide du sirop d’agave permet de réaliser de succulentes pâtisseries. Cette substance de substitution provient de la sève de cactus. Elle possède un faible index glycémique.

Quelles sont les techniques de sucrières et de raffineries ?

Qu’il s’agisse d’une sucrerie de canne ou de betterave, l’opération d’extraction des substances douces consiste à recueillir le jus des plantes et de le filtrer. La concentration se fait grâce à un procédé d’évaporation avant la cristallisation. Dans une sucrerie de betterave, la procédure n’inclut aucune étape de raffinage. Ainsi, ceux qui achètent du sucre de betterave ont droit à une substance alimentaire non raffinée.

On distingue une grande différence entre le sucre roux et blanc. Les produits provenant de la betterave sont naturellement blancs alors que ceux qui proviennent de la canne, cristallisent et possèdent une coloration allant du blond au brun. Ces différences de couleur sont dues au pigment contenu dans la plante tropicale. Il n’y a que le produit obtenu par extraction de la canne qui est raffinée. Les entreprises sucrières définissent l’étape d’affinage appelé lavage avant de procéder à la refonte de la substance.

Les sociétés de raffineries disposent de plusieurs technologies de purification ou des machines de décoloration servant à réduire les dépenses lors de la production de l’ingrédient. Si certaines entreprises de sucrerie de betterave réalisent 3 phases de cristallisation, pour produire des substances alimentaires conformes aux normes internationales, il faudra accomplir 7 ou 8 étapes pour la cristallisation du sirop. Avant de produire, les compagnies doivent investir dans des installations de séchage, de conditionnement des produits et différentes unités auxiliaires.

Les vertus nutritionnelles de la betterave

La betterave est une plante possédant une faible teneur en graisse. Ce puissant antioxydant est rempli de minéraux et de vitamines. Sa délicieuse saveur et sa valeur nutritionnelle très élevée font du Beta vulgaris subsp (nom scientifique du légume) un incontournable des restaurants branchés et de nombreuses recettes. La betterave contient de la vitamine A et C, du calcium, de l’acide folique et du fer. Ceux qui le consomment régulièrement ingèrent des fibres, du potassium et du manganèse. Il y a longtemps, cette plante a surtout servi à des fins médicinales. Il permet de soigner les troubles du foie grâce à ses vertus stimulant le processus de désintoxication alimentaire.

La présence de bêcyanine est un puissant agent capable de supprimer l’évolution de nombreux types de cellules cancéreuses. La plante possède également des effets favorables concernant la fonction intestinale. En la consommant régulièrement, on parvient à réduire le niveau de cholestérol. Grâce à ses fibres, on peut accroître le niveau des enzymes antioxydantes dans l’organisme. Cela permet d’augmenter le taux de globules blancs afin de détecter et éliminer plus aisément les cellules anormales. En buvant du jus de betterave, on diminue la pression artérielle. Cette action permet de prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques. Pour profiter des nombreux bienfaits de cette racine, pensez à en ajouter dans les jus de légumes.

Les spécialités culinaires de Marseille

Marseille regorge de nombreuses surprises gastronomiques qui raviront les fins gourmets. À la Cité phocéenne, on peut admirer de magnifiques paysages, écouter les fameux sons des cigales, apprécier la cuisine provençale et goûter les spécialités locales. Le pastis est la boisson alcoolisée préférée des Marseillais. Connue sous le nom de pastaga, la boisson mise au point en 1930 par Paul Ricard est un mélange d’anis vert et d’un alcool à 90°. Les 2 cocktails les plus connus sont la mauresque lorsqu’il contient du sirop d’orgeat et le perroquet quand il s’agit d’apéritif avec du sirop de menthe.

Ceux qui souhaitent goûter à la panisse pourront savourer une préparation contenant de la farine et du pois chiche. Ces plats gastronomiques originaires de Marseille peuvent être cuisinés au four ou en friture. Le chichi fregi est un gros beignet pouvant être consommé pendant les fêtes foraines et les foires. Cet aliment est parfumé à la fleur d’oranger ou avec de l’huile d’olive. Pour déguster le plat traditionnel marseillais, il faut commander la bouillabaisse dans les meilleurs restaurants de la ville portuaire. Bien qu’actuellement il existe plusieurs variantes de la recette, ce mets fut à la base composée de soupe de poisson accompagné de croûtons de pain tartiné, pommes de terre et de poisson entier. L’enchoïade et la tapenade font partie des meilleures recettes pour un apéro dans la ville française.

Bienfaits des minéraux et oligoéléments sur l’organisme

Les minéraux et les oligoéléments font partie des éléments indispensables pour le bien-être de l’organisme. La particularité des minéraux est qu’ils jouent plusieurs rôles. Ces nutriments non énergétiques renforcent les os ou catalysent le sélénium antioxydant. Les macro-éléments sont présents dans le corps en grande quantité. Il s’agit entre autres de phosphore, calcium, potassium, magnésium, sodium…

Appelés éléments-traces, les oligoéléments sont actifs à faible dose. Il peut s’agir de zinc, fer, fluor, cuivre, sélénium, iode, chrome… On distingue des minéraux et oligoéléments dans plusieurs familles d’aliments. Pour prendre soin de son corps, il est recommandé de respecter une alimentation équilibrée et variée.

Songez à prioriser les ingrédients délaissés : céréales complètes, légumes et fruits secs. Dans certaines situations, le docteur prescrit des médicaments. C’est le cas d’un traitement aux flores pour prévenir les caries, l’apport en fer durant la grossesse et les remèdes riches en calcium pour lutter contre l’ostéoporose.

Plan du site