Le sel noir d’Hawaï : croustillant et élégant pour sublimer vos plats

Les amateurs de cuisine et les cuistots adorent essayer de nouveaux plats. Ils s’inspirent de recettes déjà créées mais aussi de recettes qu’ils vont nouvellement créer. Et afin de créer de nouvelles recettes, ils ont besoin d’ingrédients spéciaux afin de les rendre encore plus irrésistiblement délicieux. Et ce n’est pas un secret pour personne : chaque chef a ses propres ingrédients, qu’ils surnomment souvent des « ingrédients secrets » afin de sublimer leurs plats. Alors, amateurs de cuisine, voici révélé l’un des ingrédients préférés des chefs : le sel noir d’Hawaï. Mais la question se pose : pourquoi le sel noir d’Hawaï est-il particulier ? Qu’est-ce qui le différencie du sel de mer ordinaire ?

Variétés de sel noir

Il est tout d’abord important de savoir que le sel noir est une variété de sel même. Tout comme le sel ordinaire, il est constitué principalement de chlorure de sodium. Ce qui le différencie du sel classique, c’est sa couleur qui est dû à ses autres constituants, notamment le sulfure de fer, et son odeur assez forte provoquée par sa teneur en soufre. Le sel noir est surtout rencontré en Asie du Sud et dans l’Himalaya. Il n’est pas tout à fait noir comme on le pense, il a une couleur marron proche du rose ou encore violette foncée. Le sel noir est considéré en Asie comme une variété d’épice, qui donne du goût particulier aux plats, surtout les œufs, vu que son goût se rapproche de celui des œufs. Les végétaliens sont adeptes du sel noir car celui-ci les permet d’imiter le goût de l’œuf dans chaque recette qui demande de l’œuf. A part cela, certains disent que le sel noir aurait des vertus, telles que soulager des maux courants comme la flatulence et les maux d’estomac, ou encore traiter des maladies, à savoir le goitre ou l’hystérie.

Sel noir d’Hawaï

Les sels noirs ne se rencontrent pas seulement en Asie, mais aussi à Hawaï, plus précisément dans l’île de Molokai, une île loin de la pollution. Le sel noir d’Hawaï a toutefois ses particularités comparé aux autres variétés de sel noir. Bien sûr, comme toutes les variétés de sel, il est constitué principalement de chlorure de sodium, ce qui lui donne le goût salé, et assez fort par rapport aux autres sels. Mais à part cela, il contient aussi du charbon actif provenant de roche de lave noire, qui lui donne la dénomination « noir », mais également une saveur particulière, qui est fumée, fine et équilibrée. Cette saveur est très appréciée des cuistots. Cette variante de sel se vend en forme de cristaux ou encore en poudre moulu.

Recettes et vertus

Le sel noir d’Hawaï est idéal pour sublimer les plats et épater les convives ! Il est souvent connu comme un « sel de finition ». Comme certains épices, on ne l’applique sur les plats qu’à la finition, c’est-à dire à l’instant où l’on va servir le plat. Les chefs aiment bien le marier avec des fruits de mer, mais il va avec tous les plats, surtout avec ceux à quoi on veut donner un goût peu fumé. Le sel noir d’Hawaï a aussi quelques vertus. Il est idéal en remplacement du sel classique car sa teneur en chlorure de sodium est moins élevé, et donc elle a moins de risque de provoquer des maladies liées à ce composant. Mais encore, il est constitué de charbons actifs, ce qui est bon pour la digestion et les organes de l’appareil digestif, à savoir l’estomac et les intestins. Le sel noir d’Hawaï est donc à la fois sublime dans son goût, dans sa couleur, dans son esthétique, mais aussi particulièrement bon pour la santé. Il n’y a plus qu’à l’essayer !